Revue Ivoirienne des Sciences Historiques (RISH) n° 008 Décembre 2020

Résumé

Les relations internationales durant la première moitié du Moyen Age ont été marquées par de nombreux affrontements entre la Gaule et l’émirat omeyyade qui s’installait à Cordoue en Espagne. En effet, pour faire face aux incursions musulmanes sur son territoire, Pepin-le-Bref n’a pas hésité à s’allier aux Abbassides, ennemis des Omeyyades. Ainsi, les Carolingiens, représentants de la chrétienté occidentale, s’allièrent aux Abbassides, détenteur du califat dans le monde musulman. Cette alliance « contre nature », se solda par de nombreuses ambassades que Carolingiens et Abbassides échangèrent au détriment des Omeyyades, représentants de l’Islam en Occident. Entre 750 et 814, les différents souverains s’attelèrent à la faire prospérer et à afficher leur alliance.

Abstract

International relations during the first half of the Middle Ages were marked by numerous clashes between La Gaul and the Umayyad emirate that was settling in Cordoba, Spain. Indeed, in order to cope with the Muslim incursions on its territory, Pepin-le-Bref did not hesitate to ally the Abbasids, enemies of the Umayyads. Thus, the Carolingians, representatives of Western Christendom, allied themselves with the Abbasids, holder of the Caliphate in the Muslim world. This « unnatural » alliance resulted in numerous embassies which the Carolingians and Abbasids exchanged to the detriment of the Umayyads, representatives of Islam in the West. Between 750 and 814, the various rulers set about making their alliance prosper and display their alliance.

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :